Accueil du site > Organisation > Réseau régional > RAFIA > RAFIA

Recherche, Appui et Formation aux Initiatives d’Auto-développement

Rapport annuel 2016

1. Contexte d’intervention de RAFIA

Selon le Document Complet de Stratégie de Réduction de la Pauvreté au Togo, la Région des savanes, avec une incidence de la pauvreté estimée à plus de 90%, est de loin la région la plus pauvre. La Préfecture de Kpendjal est la plus touchée avec environ 96,5% de la population. Celle de Tône (avec Cinkassé) est la moins pauvre avec une incidence de 88,4%. Les préfectures de Tandjoaré et de l’Oti présentent respectivement des incidences 90,3% et de 89,3%.

La population rurale représente plus de 90% de la population totale. Les activités économiques sont dominées par l’agriculture et l’élevage qui constituent les principales sources de revenus des populations. Les caractéristiques écologiques et climatiques de la région sont favorables au développement de l’élevage, des cultures céréalières pluviales et des cultures maraîchères ; c’est pourquoi, RAFIA a axé son appui sur la valorisation des potentialités que regorgent ces filières.

Pour contribuer de façon significative à l’amélioration des revenus des populations locales, à la réduction de l’insécurité alimentaire et à celle de l’incidence de la pauvreté, le plan d’orientation stratégique 2013-2017 s’est fixé comme objectif global, la professionnalisation des organisations de producteurs et le renforcement des capacités des collectivités locales dans le cadre de la décentralisation. Trois (3) priorités de développement soutiennent cet objectif :

  • Accompagner les collectivités territoriales décentralisées dans la promotion et la coordination du développement local,
  • Accompagner la professionnalisation des acteurs des principales filières agro-sylvo-pastorales de la région des Savanes,
  • Renforcer les rôles des acteurs dans la protection et la sauvegarde de l’environnement.

Pour la réalisation de ces priorités de développement, RAFIA a organisé et conduit toutes ses interventions au sein de deux (2) départements à savoir :

  • Département Environnement et Développement Local (DEDL).
  • Département Organisations Professionnelles et Filières Agricoles (DOPFA)

2. Activités menées en 2016

Au cours de l’année 2016, RAFIA a mis en œuvre neuf (09) projets/programmes de développement répartis de façon cohérente dans les deux départements. Conformément à leurs cahiers de charges respectifs, ces deux départements ont mené un ensemble d’activités qui cadrent avec la mission et la vision de RAFIA en matière de développement agricole et rural. Ces activités relèvent essentiellement des neuf (09) projets/programmes mentionnés ci-dessus.

La synthèse des activités réalisées et les résultats obtenus au cours de cette période s’articule autour des principaux points ci-après :

  • L’appui à l’organisation et la structuration des producteurs,
  • Le renforcement des capacités des producteurs et productrices,
  • L’appui à la production agricole et la conservation des sols,
  • La protection du couvert végétal,
  • Le pastoralisme.
  • L’Appui à la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes et des communautés à la base.

Le taux de réalisation des activités est en moyenne 76% pour les 09. Il varie par projet selon les dates de début des activités et aussi et surtout de la disponibilité des moyens financiers.

Ce taux par projet/programme se présente comme suit :

  • Pour le Projet d’Appui à l’Autonomisation des Femmes et son insertion dans le dialogue politique au niveau local au Togo, ce taux est de 24%
  • Pour le Programme sécurité alimentaire et économique, le taux de réalisation des activités prévues est de 90%.
  • Pour le projet d’intensification de la culture de soja, le taux de réalisation des activités est de 100%
  • Pour le Projet d’Appui à la Préservation des Ecosystèmes et de la Biodiversité grâce à l’Agropastoralisme (PAPEBA) en Région des Savanes, Kara, Centrale et des Plateaux, le taux de réalisation des activités prévues est de 85%
  • Pour le Programme d’Appui au Développement à la Base (PRADEB), le taux de réalisation est de 57,53%
  • Durabilité et résilience de l’agriculture familiale dans la région des Savanes, le taux de réalisation est de 95%
  • Adaptation de la production agricole aux changements climatiques 42%
  • Projet intégré de conservation et de Gestion des ressources naturelles dans la préfecture de kpendjal (PICOGERNA_kpendjal) PGICT 100%
  • Le Programme National de Développement de la Plate-Forme Multifonctionnelle (PNPTFM) 90%

Documents joints

Le management des connaissances au service du développement