Accueil du site > Organisation > Réseau régional > RACINES > RACINES

Recherche, Actions Communautaires, Initiatives pour un Nouvel Espoir

Rapport annuel 2016

1. Evolution de la structure :

  • Du fonctionnement des organes

Comme chaque année, RACINES a tenu son Assemblée Générale le 24 juillet 2006. Au cours de cette Assemblée Générale et conformément aux dispositions des statuts, les membres de l’institution ont procédé au renouvellement du Conseil d’Administration vu que le mandat du bureau en exercice est arrivé à échéance. Le nouveau bureau du CA/RACINES a pour Président Monsieur Jude DANGNIVO et est élu pour un mandat de deux ans renouvelable une fois.

  • Des actions de visibilité

Grâce à l’appui technique d’un groupe d’étudiantes en communication digitale/webmastering, et avec le soutien financier de son partenaire Sidaction, RACINES s’est définie désormais une stratégie digitale de référence et s’est doté d’un nouveau logo qui exprime mieux sa vision. Elle est dorénavant présente et active sur tous les réseaux sociaux reliés à son site internet orienté collecte de fonds avec notamment des paramétrages d’appel à dons.

Aussi RACINES a également participé à l’évènement dénommé la nuit du 229 à Paris qui a permis à l’institution de mieux faire connaitre ses actions et de renforcer sa visibilité au niveau international.

  • Des actions de renforcement de capacité du personnel

Conformément au plan de renforcement des capacités du personnel, plusieurs cadres ont bénéficié de formation dans divers domaines dont : la mobilisation communautaire, l’Approche Orientée Changement (A.O.C), les droits du travail, suivi – Evaluation des programmes et projets, la qualité des services VIH offerts aux populations clés, la violence basée sur le genre et le VIH et la stratégie du CCCD, Excel avancé, la techniques d’animation : utilisation d’outils d’animation et apprentissage à la co-animation et les droits humains et VIH.

  • De l’actualisation du manuel de procédures de RACINES

Un processus de relecture et d’actualisation du manuel de procédure a été enclenché par la Direction Exécutive, sur instruction du CA. Il devra conduire à l’adoption, en 2017, d’un nouveau manuel qui répond mieux à la taille institutionnelle de RACINES. Il comprendra trois principaux livrets : Administratif, budgétaire et comptable.

  • Des missions accueillies

Plusieurs missions ont été réalisées par les partenaires de RACINES en direction de l’institution au cours de cette année. Ces missions ont permis à ces partenaires de constater les actions mises en œuvre au profit des bénéficiaires, apporter leurs appuis techniques mais aussi de réfléchir avec RACINES sur d’autres projets de renforcement institutionnel.

2 Evolution des programmes :

RACINES intervient principalement dans deux secteurs à savoir la santé et l’éducation.

Dans le domaine de la santé six (6) projets ont été mis en œuvre grâce à l’appui financier de ses partenaires. Suivant les axes d’intervention on note plusieurs réalisations en faveur de la lutte contre le VIH/SIDA :

  • Actions de prévention IST/VIH : 347 clients ont été dépistés dont 243 personnes à Cotonou (avec 67 dépistées positives soit 27,57%) et 1104 personnes à Savalou (avec 36 dépistées positives soit 3,3%) ; 5012 personnes touchées par les sensibilisations IST/VIH ; 348 524 préservatifs et 50 032 gels lubrifiants distribués.
  • Prise en charge médicale : 2755 consultations réalisées au centre ADIS ; 1057 patients dans la file active de ADIS ; 58 nouveaux patients mis sous ARV ; 3522 bilans faits au niveau du laboratoire du centre et 1065 patients régulièrement servis en pharmacie dont 525 en médicaments ARV.
  • Santé sexuelle et reproductive : 32 jeunes et adolescents PVVIH du centre ADIS ont participé aux activités de groupe animées par la sage-femme et le psychologue ; 16 jeunes et 5 HSH puis 412 jeunes apprentis de moins de 25 ans sont venus en consultation pour IST ; 225 femmes sensibilisées sur le planning familial ; 74 femmes à Cotonou (dont 12 séropositives) ont adopté les méthodes contraceptives et 90 jeunes filles de moins de 25 ans à Savalou ont été mises sous méthodes contraceptives. Ceci est un succès important au regard des expériences de 2014 et 2015 où aucune jeune fille n’a réussi à prendre la décision en dépit des multiples sensibilisations faites par leurs paires ; 83 adultes et 72 enfants dont 32 jeunes et adolescents ont été reçus à Cotonou contre 91 personnes dont 14 OEV à Savalou.
  • Réduction de la Transmission du VIH de la Mère a l’Enfant : 12 femmes séropositives ont été suivies pour CPN au centre ADIS dont 10 ont accouché dans les maternités partenaires et sont revenues au centre avec les bébés pour suivis médical et nutritionnel.
  • Implication des hommes dans la prise en charge familiale du VIH : 12 couples ont été accompagnés et ont fait le partage de leur sérologie VIH et bénéficient actuellement d’un accompagnement post annonce ; 50 conjoints ont été reçus en entretien par le psychologue dont 12 plus d’une fois pour le recueil d’informations relatives au couple, au partage du statut et à la dynamique dans le couple après le partage.
  • Amélioration de la qualité de vie des PV VIH : 203 personnes ont été reçues à ADIS dont 83 enfants appuyés sur le plan scolaire et 61 personnes appuyées pour l’achat des médicaments et analyses médicales ; 24 PVVIH appuyées et suivies à Savalou pour la mise en place d’AGR ; 91 consultations psychologiques réalisées au profit des patients de l’hôpital de Savalou ; 40 OEV appuyés en kits scolaires en partenariat avec le CPS à Savalou ; 84 appuis nutritionnels dont 54 pour adultes et 30 pour OEV et 28 personnes appuyées pour l’obtention de documents d’état civil (actes de naissance et cartes d’identité).

Dans le domaine de l’éducation deux (2) projets ont été mis en œuvre et ont permis d’obtenir les résultats ci-après suivant les axes d’intervention :

  • Education formelle et alternative éducative :10 écoles maternelles communautaires dotées de fournitures scolaires et de matériels ludiques pour les animateurs, de jeux et de 12 kits d’observation ; 732 enfants de ces écoles ont bénéficié de kits de fournitures scolaires ; 22 écoles primaires partenaires ont été dotées d’équipements mobiliers (72 combinés tables-bancs et 20 bureaux-chaises pour enseignants) ; 732 enfants ont été préscolarisés ; une formation annuelle, 04 séances de recyclage et plusieurs visites de classes ont été réalisées au profit des animateurs des maternelles ; 2716 enfants ont été initiés à l’apprentissage en tricotage et en cordonnerie ; la promotion de la lecture initiée et mise en expérimentation dans deux écoles primaires partenaires de Bantè ; 02 campagnes de déparasitage organisées au profit de 39 écoles partenaires soit environ 10 000 enfants touchés et 33 enfants (entre 14 ans et 17 ans) déscolarisés ont été inscrits dans une formation pour l’apprentissage d’un métier ;
  • Gouvernance éducative : renforcement des capacités des comités de parents, élus locaux et autres acteurs communautaires ; actions de plaidoyer en direction des autorités pour une amélioration de la gouvernance ; mise en place et fonctionnement de gouvernements scolaires dans 20 écoles.
  • Promotion et protection des droits : 05 clubs d’enfants constitués de 10 élèves chacun ont été formés sur les techniques de reportage et d’interview ainsi que les questions des droits ; 20 émissions radiophoniques ont été réalisées par les enfants et portant sur les thèmes liés aux droits fondamentaux des enfants ; séances de sensibilisation préparées et animées par les enfants des clubs sur les mêmes thèmes ; plusieurs écoles de Savalou et Bantè ont participé à la célébration de la JEA à travers un tournoi de football, un concours littéraire, des jeux itinérants et une cérémonie grand public.

Documents joints

Le management des connaissances au service du développement