Accueil du site > Organisation > Réseau régional > ETD > ETD

Entreprises Territoires et Développement

Rapport annuel 2017

Au cours du l’année 2017, l’ONG Entreprises Territoires et Développement (ETD) a poursuivi ses activités dans un environnement de défis d’enjeux et d’incertitude caractérisé par la poursuite de la mise en œuvre des Objectifs de développement Durables (ODD), la diminution des enveloppes de lutte contre le réchauffement climatique avec la sortie des Etats Unis de l’Accord de Paris sur le climat, la focalisation de l’aide au profit des programmes portés par les Etats réduisant ainsi les enveloppes destinées à la société civile et au ONG et la crise socio politique togolaise et les grandes réformes institutionnelles et organisationnelles au niveau du secteur agricole au Bénin. Les réalisations majeures obtenues se déclinent comme suit :

  • au total 24180 producteurs dont 9049 femmes issus de 1920 groupes mis en lien avec les ESOP du Togo et du Bénin ;
  • au total 25 ESOP formalisées au 31 décembre dont 19 au Togo et six (06) au Bénin ;
  • la mise en œuvre du processus de fusion, de regroupement et de structuration des ESOP avec au total 12 PME retenus dont :huit (08) PME au Togo (5 sur la filière riz, 2 sur le soja et 1 sur ananas) et quatre (04) PME au Benin (Alibori, Attacora, Vallée, Coline) ;
  • au total 562 215 000 F CFA de crédits mobilisés par les producteurs ;
  • au total 169 primo-entrepreneurs formés et enrôlés dans les différents maillons ;
  • au total 91 ha de bas-fonds aménagés dont 66 ha au Togo et 25 ha au Bénin ;
  • la formation et l’accompagnement des producteurs à l’adoption des pratiques respectueuses de l’environnement avec : (i) 5310 producteurs formés/recyclés, accompagnés sur SRI au Togo et au Bénin, (ii) 3108 producteurs formés et ou recyclés sur les mesures GDT/AAC, (iii) 2450 producteurs formés et suivis sur la production biologique du soja et(iv) 1373 hectares certifiés par l’organisme ECOCERT au profit de 1405 producteurs pour une production de 2060 tonnes de soja biologique.
  • cinq collectivités locales accompagnées dans la planification et la gestion du développement durable de leur territoire, le renforcement de leurs capacités techniques et financières avec : (a) un diagnostic des besoins en formation des Comités de Développement à la base réalisé , (b) une stratégie préfectorale de développement durable (SPDD) élaborée, (c) 7 diagnostics cantonaux réalisés, (d) 17 initiatives locales soutenues ; (e) 10 Km berges restaurés, (d) 20 hectares de forêts communautaires mises en placeet (f) une rencontre inter- collectivité à la suite de la promulgation de la loi du 23 juin 2017 portant création des communes au Togo.
  • au total 39 thèmes de capitalisation retenus, 13 documents de capitalisations produits et 19 articles rédigés et publiés en 2017 ;
  • Au total, huit (08) projets et programmes exécutés avec une mobilisation de 67 salariés. Les prévisions de l’année ont été réalisées à plus de 90 %. Les perspectives de l’année 2018sont : (i) la poursuite de l’opérationnalisation du POS 2016 - 2020, (ii) la mise en œuvre des projets enclenchés en 2016 et en 2017, et (iii) la formulation de nouveaux projets. Au plan de la gouvernance et du pilotage stratégique, les grands chantiers de ETD en 2018 sont : (i) la poursuite de l’opérationnalisation du POS, (ii) la participation aux réseaux notamment l’AIDR, la FONGTO et le REPAOC, (iii) la poursuite de la formalisation des acquis de ETD sur les thématiques de l’accès au marché pour l’agriculture familiale et de l’appui à la gouvernance locale en vue du développement économique et durable des territoires, (iv) la poursuite des travaux de construction du siège de ETD à Lomé, (v) la formulation de 4 nouveaux programmes et projets, (vi) la recherche de financements pour la diversification des partenariats.

Documents joints

Le management des connaissances au service du développement