Accueil du site > Organisation > Réseau régional > CREDI > CREDI

Centre de Recherche-action pour l’Environnement et le Développement Intégré

Rapport annuel 2017

CREDI au cours de l’année 2017, s’est attelé à organiser et exécuter les activités administratives de routines, à gérer quotidiennement l’association et à mettre en œuvre les activités de ses différents projets dans ses zones d’interventions.

Vie associative de CREDI

Au cours de cette année 2017, la Direction Exécutive de CREDI a dans le cadre de la mise en œuvre des projets, tenu avec le personnel des antennes des réunions trimestrielles et semestrielles de travail. Ces réunions ont permis de suivre et d’évaluer les activités mises en œuvre.

CREDI a également ouvert le 06 décembre 2017, une Unité de Soins Périphérique (USP) dans le village de Tchagri-Tchakpa situé dans le canton d’Adogbénou dans la préfecture d’Anié de la Région des Plateaux du Togo. Ce village est distant d’une cinquantaine de kilomètre d’Anié, chef-lieu de la préfecture.

L’ouverture de cette USP s’inscrit dans le cadre de l’extension des interventions de CREDI aux autres régions du pays et pour laquelle, ce dernier a commandité en juillet 2016, une étude de faisabilité technique, économique et institutionnelle dans les Régions Maritime et des Plateaux pour l’implantation de centre de santé de proximité et de mutuelle.

CREDI a continué durant toute l’année par travailler à la recherche de partenaires financiers et à la mobilisation interne et externe de fonds.

Programmes/projets exécutés en 2017

Programme d’appui au développement de l’Agriculture durable et de la Santé communautaire dans les préfectures de l’Avé, Golfe et Vo (Région Maritime Togo).

Financé par le partenaire Brot für die Welt (BfdW) ou ‘‘Pain pour le Monde’’(PplM), le projet a pour objectif de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des hommes et femmes des préfectures de l’Avé, du Golfe et de Vo. Il comporte trois composantes d’actions qui se regroupent dans les deux secteurs d’interventions de CREDI que sont l’Agriculture familiale durable et la Santé communautaire. L’« Appui à l’Agriculture familiale durable dans les préfectures de l’Avé et de Vo », a consisté à accompagner :

  • les coopératives et leurs membres depuis leur organisation jusqu’à la mise en marché des produits agricoles ou des produits de transformation,
  • les éleveurs dans l’amélioration de leurs pratiques d’élevage,
  • les producteurs et les établissements scolaires qui le souhaitent à faire le reboisement.

Au cours de l’année 2017, l’accompagnement de CREDI a touché :

  • 373 producteurs agricoles individuels répartis dans différents villages des préfectures de Vo et de l’Avé.
  • dans la préfecture de Vo, l’accompagnement a touché 295 producteurs dont 232 femmes et 63 hommes,
  • dans la préfecture de l’Avé, l’accompagnement a touché 78 producteurs dont 40 femmes et 38 hommes.
  • 324 producteurs répartis dans 29 coopératives issues des préfectures de Vo et de l’Avé
  • dans la préfecture de Vo, l’accompagnement a touché 17 coopératives avec un effectif total de 206 membres dont 151 femmes et 55 hommes.
  • dans la préfecture de l’Avé, l’accompagnement a touché 12 coopératives de 118 membres dont 70 femmes et 48 hommes.

Ainsi en cette année, 374 producteurs individuels ont été accompagnés par CREDI dans la pratique de la régénération et de la restauration de la fertilité de leurs sols en vue de l’augmentation de leurs revenus monétaire.

Concernant les coopératives ce sont donc 29 coopératives qui ont été accompagnées dans la préparation et la tenue de leurs Assemblées Générales Ordinaires, la présentation de leurs bilans d’exercices, la validation de leurs plans d’actions et leurs budgets respectifs.

Dans l’accompagnement des éleveurs dans la préfecture de Vo, 112 éleveurs ont été suivis individuellement, 57 ont régulièrement traités leurs animaux. Ce sont au moins 304 têtes de petits ruminants et 1086 volailles qui ont été traités contre l’avitaminose, les parasitoses internes et externes et les infections pulmonaires.

Au niveau du reboisement, cette année 2017, la principale activité de reboisement menée dans les préfectures de l’Avé et de Vo est le suivi des partenaires individuels et des établissements scolaires dans la transplantation des plants de teck au champ pour une superficie totale reboisée de 17,3 hectares dans la préfecture de l’Avé et 4,38 hectares dans la préfecture de Vo.

A travers la composante « Contribution à l’amélioration de l’état de santé des populations des villages de Klémé, Tékponou et de Howuivé », CREDI a, au cours de cette année :

  • construit 3 forages dans les communautés d’Apédokopé, de Houngokopé et de Kpotavé-Agbogba.
  • accompagné à la construction de 08 latrines familiales d’assainissement écologique appelées latrines ECOSAN (ECOlogical SANitation) dans le village de Howuivé de la préfecture de l’Avé. Le suivi de l’appropriation de ces latrines par les auteurs a montré que les ouvrages sont convenablement utilisés et que les sous-produits sont collectés pour fertiliser les champs.

En cette fin d’année 2017, avec une population de responsabilité qui est de 6716 habitants, le taux d’utilisation du Centre Médico-Social GRATIA de Klémé par les populations est de 8,10 %. Dans le cadre de « l’Appui à la mise en place de la Mutuelle de santé de Vo », les actions menées ont essentiellement consistées à continuer par organiser les séances de sensibilisation pour de nouvelles adhésions et à gérer la prise en charge des mutualistes (la collecte et le traitement des fiches et des factures).

Ainsi en cette fin 2017 la Mutuelle de santé de Vo (MSVO) comprend 199 membres dont 75 adhérents et 124 ayant-droits avec un taux d’utilisation annuel moyen des services de la Mutuelle de 80,6%.

En définitive, ce « Programme d’appui au développement de l’Agriculture durable et de la Santé communautaire dans les préfectures de l’Avé, Golfe et Vo (Région Maritime Togo) » au travers de ses composantes a positivement influencé les conditions de vie des partenaires cibles dudit programme.

  • Il a amélioré les revenus monétaires des producteurs individuellement et collectivement en coopérative. Après trois ans d’activités :
  • 78% de 295 producteurs ont augmenté leur revenu de 29% dans la préfecture de Vo ;
  • 71,7% de 56 producteurs de la préfecture de l’Avé ont augmenté leur revenu de 20 à 25%
  • 8 coopératives sur 14 ont augmenté leur revenu de 82% dans la préfecture de Vo et 7 sur 12 coopératives dans l’Avé ont augmenté le leur de 54%.
  • 51% de 112 éleveurs ont vu leur revenu s’accroitre de 31% et aussi 5 jeunes éleveurs de la préfecture de Vo sont installés et ont fait des bénéfices significatifs.
  • Les surfaces reboisées des préfectures de Vo et de l’Avé se sont agrandies de 21,68 hectares,
  • Une population de responsabilité de 6716 habitants ont un accès facile au Centre Médico-Social GRATIA de Klémé,
  • Les populations des villages de Houngokopé, Apédokopé et Kpotavé- Agbogba ont désormais un accès facile à l’eau des forages construits en vue de diminuer le taux de morbidité lié aux maladies hydriques dans ces localités.
  • Les membres de huit ménages du village de Howuivé utilisent désormais des latrines de type ECOSAN pour satisfaire leurs besoins, contribuant ainsi à la diminution du taux de morbidité des maladies liées au péril fécal
  • La mutualisation du risque maladie a permis aux membres de la Mutuelle de Vogan de payer moins d’argent dans la prise en charge des soins.

Suivi des groupes organisés (GO) pour le financement des services sanitaires dans la commune de Lomé-Togo

Faisant suite au « programme d’un modèle partenarial innovant pour la promotion de la micro assurance dans la commune de Lomé au Togo » exécuté en partenariat avec le CIDR et clôturé en mars 2017, ce projet a pour objectif de faciliter et suivre l’accès aux soins de santé de qualité et à moindre coût à 3.000 hommes et femmes travailleurs du secteur informel déjà couverts de la commune de Lomé.

Mis en œuvre de mai en décembre 2017, le projet a consisté à :

  • Travailler à la structuration et à l’organisation du CPG au sein de CREDI
  • Suivre les activités d’éducation à l’assurance maladie au bénéfice des groupes organisés en couverture,
  • Organiser, structurer et renforcer les capacités des organes des groupes organisés partenaires en couverture.

Les différentes activités menées dans le cadre de ce projet ont permis d’atteindre les résultats suivants :

  • une couverture de 3.843 assurés,
  • le Réseau de Soins Coordonnés d’une quarantaine de membres est toujours animé et contribue à la prise en charge des assurés-bénéficiaires,
  • un département de Micro assurance est mis en place au sein de CREDI et est fonctionnel dans le suivi des groupes organisés partenaires,
  • une Mutuelle de santé, Mutuelle Sociale de Lomé « MuSLo » est créée et mise en relation avec le département Micro assurance de CREDI pour la prise en charge des travailleurs du secteur informel non membres d’autres mutuelles de la ville de Lomé,
  • de nouvelles opportunités de partenariat avec des groupes organisés s’offrent au projet (Agence Nationale de Promotion de l’Emploi ‘‘ANPE’’, Moov-Togo et le groupe des Producteurs d’eau de boisson ‘‘Pure Water’’) etc.,
  • de nouveaux prestataires sont identifiés et intégrés au RSC (les Pharmacies NOTRE DAME et MAELYS, les Centres Médico-sociaux YAYRA et ATES.)

Documents joints

Le management des connaissances au service du développement