Accueil du site > Organisation > Réseau régional > CONGAT/ICB > CONGAT/ICB

Conseil Gestion Afrique Togo / Initiatives des Communautés à la Base

Rapport annuel 2016

CONGAT/ICB a mené en 2016, et en lien avec son plan d’orientation stratégique 2017 – 2021, plusieurs activités au profit des collectivités locales à travers un appui-conseil participatif et inclusif en gouvernance locale, en alternatives innovantes d’accès aux services de santé et en économie locale soucieuse de la gestion durable des ressources naturelles. Ces activités ont été réalisées grâce au soutien techniques et financiers Pain pour le Monde (PpLM) et de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) à travers respectivement les projets suivants : *- le projet d’Accompagnement pour un Développement Intégré des Populations (ADIP II) 2014-2017 ; *-le projet de renforcement des Activités Génératrices de Revenus à Kovié (AGR-Kovié) du PROFADEL/OIF.

1. Projet d’Accompagnement pour un Développement Intégré des Populations (ADIP II) 2014-2017

Les activités réalisées en 2016 dans le cadre du projet ADIP II portent essentiellement sur les trois volets dudit projet à savoir : Volet 1 : Renforcement des capacités organisationnelles et de gestion des acteurs communautaires : Volet 2 : Renforcement des performances économiques et financières des producteurs/productrices (Agriculture Elevage-Environnement) Volet 3 : Renforcement des capacités organisationnelles et opérationnelles de CONGAT/ICB

1.1 .Renforcement des capacités organisationnelles et de gestion des acteurs communautaires.

Quatre (4) bureaux de CVD ont été renouvelés, 12 POA 2016- élaborés, 32 actions des PAV réalisées dans les 12 villages, 12 séances de causeries –débats tenues avec 705 personnes dont 346femmes, 05 centres d’alphabétisation sont équipés en 35 mobiliers de classes (tableaux, tables, chaises, chevalet), 03 sites sont identifiés dans 03 villages pour la construction de latrines et 04 séances de travail ont été tenues avec 16 Volontaires Alphabétiseurs(VA) des 12 villages partenaires.

1.2. Renforcement des performances économiques et financières des producteurs/productrices (Agriculture Elevage-Environnement)

Les activités réalisées dans ce cadre sont : 286 personnes dont 124 femmes ont été recyclées sur l’itinéraire technique de l’agriculture biologique et semi-biologique et sur les techniques de conservation et de stockage. Dans le domaine de l’élevage, des suivi-post formation ont été réalisés à l’endroit de 358 éleveurs dont 158 femmes et 21 Auxiliaires Villageois d’élevage (AVE) ont été renforcés sur les outils de gestion de leur activité et dans le suivi des éleveurs. Par rapport aux activités de reboisement et de protection de l’environnement à titre d’investissement rentable, 160 reboiseurs et pépiniéristes dont 83 femmes ont été appuyés dans la création de pépinière et le reboisement d’une superficie de 14, 02 ha, la création de 09 nouveaux sites de pépinières et l’entretien de 11 anciens sites de pépinières.

1.3. Renforcement des capacités organisationnelles et opérationnelles de CONGAT/ICB

Dans le cadre du renforcement des capacités institutionnelles de CONGAT/ICB, le système de suivi-évaluation a été automatisé et une base de données automatisée est mise en place. En outre, le processus de professionnalisation de la structure se poursuit activement avec le démarrage de la phase proprement dite d’élaboration du plan d’orientation stratégique conformément aux recommandations du diagnostic organisationnel réalisé en 2015.

2. Projet de renforcement des Activités Génératrices de Revenus à Kovié (AGR-Kovié) du PROFADEL/OIF

CONGAT/ICB, Organisme Relais (O.R) de l’OIF sur le PROFADEL au Togo, a eu à accompagner le CVD de Kovié dans la relance du Projet d’appui aux activités génératrices de revenus (AGR). En effet, le CVD a été appuyé dans un premier temps dans les négociations entre le CVD de Kovié et la FUCEC, ce qui a abouti à la signature d’un nouveau protocole d’accord de financement des AGR en remplacement de celui signé le 31 décembre 2013. La communauté de Kovié a ensuite été accompagnée dans la mise en place et l’opérationnalisation d’un mécanisme de suivi et de recouvrement des crédits (CIGCR) de manière à permettre le recouvrement des créances conformément aux dispositions prévues dans le protocole d’accord. Enfin, le CVD et le CIGCR a été appuyé dans l’identification et l’accompagnement des groupements dans le montage des dossiers de crédit qui ont été ensuite été envoyés à la FUCEC pour analyse et validation.

Documents joints

Le management des connaissances au service du développement