Accueil du site > Projets par pays

RACINES - AMELIORATION DE LA QUALITE DE VIE DES PERSONNES INFECTES ET AFFECTEES PAR LE VIH/Sida DANS LA COMMUNE DE SAVALOU

Le présent projet est mis en œuvre au Bénin de Septembre 2015 à Septembre 2018 dans la commune de Savalou et en direction des personnes infectées ou affectées par le VIH/Sida. Il s’inscrit dans le cadre de la lutte contre le VIH/Sida en prenant en compte les volets psychologique et sanitaire, social et économique. Il a pour objectif principal de participer sur 3 ans au renforcement de 70 foyers touchés par le VIH/Sida dans le département des collines au Bénin en appuyant plus particulièrement les femmes (3/4 des parents-tuteurs accompagnés). Les actions menées ont porté sur le renforcement sur le plan sanitaire psychologique et social des bénéficiaires du projet, sur le renforcement des partenaires locaux et de la prise en charge sur l’approche genre et la démarche qualité et enfin sur l’autonomisation des foyers par un renforcement économique adapté à destination principale des femmes (sur 3 ans). Des activités réalisées ont permis d’avoir des résultats significatifs.  Sur le plan économique, le projet a permis à partir des activités mises en place, d’installer 65 Activités Génératrices de Revenus (AGR) dans les domaines de l’élevage, la vente de divers, le maraichage, la transformation et la fabrication de produits consommables et aussi de mener des actions à l’endroit des destinataires pour l’atteinte des objectifs. Ainsi, des suivis (au nombre de 260 visites/an) effectués par les animateurs techniques permettent d’apporter des appui-conseils aux destinataires pour une bonne gestion des AGR. Des comptes d’épargne ont été ouverts à 50 destinataires. Ils comprennent mieux les bienfaits de l’épargne (les autres ayant déjà des comptes personnels). Et toujours dans ce processus de gestion efficace des AGR, les destinataires bénéficient de 4 formations par an avec différents thèmes. ils sont autonomes et arrivent à satisfaire leur besoins personnels et à prendre en charge ceux de leurs enfants.  Sur le plan social, des kits scolaires ont été offerts à 45 OEV (Orphelins et Enfants Vulnérables) du primaire et du secondaire. Les parents sont soulagés pour l’achat de fournitures scolaires pendant la rentrée scolaire. Des actes de naissance ont été établis à 19 personnes dont, 5 actes de naissance établis à 5 enfants en classe d’examen afin de leur permettre de déposer leur dossier d’examen. Il s’agit d’un document indispensable aux pièces à fournir pour remplir les formalités de dépôt de dossier. Des cours d’alphabétisation ont été payés pour 22 destinataires (14 pour le premier niveau et 8 pour le deuxième niveau). Ils savent désormais lire, compter et écrire dans leur langue et cela participe un tant soit peu dans leur AGR. Des visites à domicile à raison de 260 visites ont été réalisées en direction des destinataires pour apprécier leur condition de vie sociale. Dans le cadre de l’insertion professionnelle 06 OEV ont bénéficié d’un appui. Ils sont inscrits dans des centres de formation en couture, coiffure, aide-soignant et 02 autres ont été appuyés pour l’obtention de leur diplôme de fin de formation. En outre, des groupes de parole sont organisés pour discuter avec les destinataires sur l’éducation de leurs enfants, sur les moyens de garder une bonne santé en restant observant et sur leur devoir de parents. Ainsi, 8 groupes de parole ont été organisées en direction des adultes (1/trimestre) et des adolescents (enfants de destinataires). Enfin, 1 repas communautaire est organisé chaque année avec les destinataires pour partager des instants de convivialité avec l’équipe.  Sur le plan psychologique et sanitaire, 13 ateliers d’expression ont été réalisés avec les adultes et 6 avec les enfants. Ces ateliers orientent leur prise en charge et permet au psychologue prévenir des troubles psychologiques ou d’avoir des entretiens individuels avec ceux qui sont prédisposés à des troubles psychologiques à travers les œuvres des destinataires. 109 consultations psychologiques ont été faites à l’endroit des destinataires et des clients référés de l’hôpital de zone de Savalou. 32 OEV ont été reçus par le psychologue pour prise en charge psychologique. 32 permanences sont faites à l’hôpital de zone pour appuyer l’équipe de prise en charge. Le psychologue reçoit les destinataires et les patients de la file active de l’hôpital lors de ces permanences pour consultation psychologique, éducation thérapeutique, consultation d’aide à l’observance. 38 personnes ont été référées vers l’hôpital de zone, ces personnes sont prise en charge pour suivi médical après dépistage du VIH. 5 séances de sensibilisation sont faites à l’endroit des destinataires. Les destinataires utilisent des stratégies pour partager leur statut avec leur entourage ou réfèrent certains pour le dépistage du VIH en cas de maladie. 12 médiations sociales et familiales sont faites et 11 visites suite à la médiation sont réalisées à l’endroit des destinataires. Le psychologue et l’animateur social gèrent des conflits familiaux, orientent vers la prise en charge juridique pour ceux qui sont victimes de stigmatisation/discrimination, apportent des appuis conseils aux destinataires pour l’encadrement et l’éducation de leur enfants.

Le management des connaissances au service du développement