Accueil du site > Projets par pays > Burkina Faso

Mise en Place d’un Centre Agro Ecologique et d’Innovation Economique - Région Centre Est

Logo APIL {GIF}Ce projet s’inscrit dans un contexte de remise en question des pratiques et des systèmes agricoles face aux dégradations socio-économiques et environnementales. La prise en compte de l’environnement et du changement climatique invite à améliorer nos pratiques agricoles : moins de pollution des sols, moins de pesticides, etc. Cela invite à l’élaboration de systèmes agricoles innovants qui puisse répondre de façon prospective à une meilleure gestion des sols, des eaux, des paysages, mais aussi à la préservation des savoir-faire en intégrant les avancées agronomiques et la situation socio-économique des agriculteurs.

De plus le consommateur est aujourd’hui nettement plus averti et sensibilisé à son empreinte écologique qu’il y a encore 10 ans : emballages jetables, origine des produits, pesticides, semences paysannes… sont aujourd’hui des problématiques qui lui sont familières.

De plus en plus de personnes sont demandeuses de produits locaux et de qualité et souhaitent voir une agriculture plus cohérente vis à vis de l’humain et de la nature. Ces attentes du consommateur sont autant de contraintes qui nous poussent à reconsidérer l’ensemble d’un système agricole, depuis la production jusqu’à la commercialisation.

Consciente de cette situation, l’ONG APIL en plus de ces nombreuses années de lutte pour l’agro écologie, souhaiterait à présent créer un lieu de valorisation des innovations techniques en agro écologie, applicables en milieu paysan, au bénéfice d’un public plus large. Elle souhaiterait engager un travail de capitalisation, de valorisation et diffusion des bonnes pratiques agricoles.

C’est dans ce contexte qu’est venue au cours du second trimestre de l’année 2015, l’idée de la mise en place du centre dénommé : centre agro écologique et d’innovation économique. Le centre tel que pensé, a un triple but : (i) Un but écologique : il privilégie les systèmes et méthodes de production pérennes, respectueuses de l’environnement naturel. (ii) Un but pédagogique : il offre la chance aux jeunes et femmes des milieux ruraux qui veulent se professionnaliser, de se former dans le domaine agricole, pastoral ou apicole ; (iii) un but économique : il permet avec la vente des produits issus de centre de générer des revenus et de se pendre en charge. L’objectif général est de contribuer à la sécurité alimentaire durable par la promotion des pratiques agro-écologiques et des initiatives locales pour le développement durable. Il s’agit pour nous de chercher à (i) Intensifier et diversifier les productions agro-sylvo-pastorales dans le respect des principes de l’agro écologie, de la permaculture et de l’agroforesterie de (ii) Développer l’entreprenariat agricole par le renforcement des capacités techniques et managériales des producteurs et des jeunes déscolarisés (iii) Mettre en vitrine les bonnes pratiques agro écologiques pour une large diffusion.

Le management des connaissances au service du développement