Accueil du site > Actualités > CREDI - Analyse des performances sociales (SBS) - Togo

CREDI - Analyse des performances sociales (SBS) - Togo

Dans le cadre de l’appui à la définition des plans de gestion des performances sociales (GPS) de ses membres, l’AIDR a confié à CERISE une mission de mesure des performances sociales (SBS) de deux structures au Togo (CREDI et ETD).

Les résultats de cette évaluation réalisée en février 2015 pour le compte de l’AIDR au profit de CREDI au Togo sont disponibles sur le site.

CREDI focalise ses actions sur la structuration locale et travaille sur l’amélioration de l’accès au soin par la construction et la gestion de centres de santé en zones rurales, et depuis 2012 par une offre de mutuelle / assurance santé à la capitale, Lomé, et en zone rurale. CREDI vise l’autonomisation des structures qu’elle soutient, dans une logique d’appuis dégressifs. Il porte une réflexion sur son autonomisation financière, dans un contexte changeant en matière de financement pour le développement au Togo. Il souhaite développer le potentiel de réplication de ses projets, pour ainsi renforcer sa logique de développement intégré. Typiquement, CREDI va simultanément intervenir sur l’amélioration des rendements agricoles des petits producteurs, sur l’offre de soins pour ces producteurs, et sur leur accessibilité à ces soins grâce à une mutuelle qui permet de compenser la saisonnalité des revenus agricoles.

Les résultats de cette évaluation sont présentés en lien avec les critères de la grille SPI qui englobe pour chaque projet, le public cible de CREDI, les produits et services rendus, la politique des ressources humaines, les principes d’éthiques et l’environnement, les responsabilités vis-à-vis de la communauté, les profits et la pérennité ainsi que le partenariat avec les structures étatiques en charge des domaines correspondants (décentralisation, santé, développement agricole, etc.) en lien étroit avec les politiques publiques.

A l’issue de l’évaluation, CERISE a proposé à CREDI un plan de gestion de ses performances sociales qui repose sur un ensemble d’éléments de contexte et de situation de cette organisation notamment la redéfinition récente du positionnement de CREDI autour de la santé ; le renforcement en cours du suivi-évaluation ; le besoin de renforcer l’attractivité de CREDI dans un contexte de financement qui change ainsi que le souhait de cette organisation de se démarquer des autres organisations de développement togolaises. A cet effet, CREDI sera amené à finaliser et tester son système de suivi-évaluation et renforcer sa communication travers le Knowledge Management. La capitalisation des innovations devra être « institutionnalisée », au sens de savoir-faire documentés et partagés ; cela permettra de réduire le risque « humain » (départ d’employés clés) et favorisera leur appropriation par la structure. Pour accroître la facilité de réplication, le modèle économique doit être pensé pour permettre un financement initial plus équilibré incluant investissement en capital, en dette et subventions.

Le management des connaissances au service du développement