Accueil du site > Organisation > Réseau régional > CDEL > CDEL

Centre de Développement Economique Local

Rapport annuel 2016

CONTEXTE

Le présent rapport fait état des activités menées par le CDEL au cours de l’année 2016. En effet, le CDEL a mené plusieurs activités aux profits des artisans, des jeunes entrepreneurs agricoles, des jeunes diplômés, des étudiants, élèves et des groupements professionnels, des actions de développement. Les activités de l’année 2016 découlent du plan stratégique 2014- 2018. Ces actions se sont déroulées essentiellement dans les communes de Cotonou, d’Abomey-Calavi, Porto-Novo, Avrankou, Dogbo, Allada et à Ifangni. Les résultats des activités qui seront décrites plus bas ont été effectifs grâce au soutien des partenaires tels que Genève Tiers Monde, Oxfam au Bénin, l’Ambassade de France, la Confédération Suisse, le Service de Solidarité International vie GeTM les autorités communales, les responsables des faîtières organisations professionnelles, pour ne citer que ceux-là.

PRINCIPALES ACTIVITES REALISEES EN 2016

En dehors des activités de renforcement organisationnel essentiellement soutenues par le partenaire Oxfam au Bénin et le réseau AIDR, les activités menées en direction des bénéficiaires se réfèrent à 4 projets que sont :

  • Projet ‘’Economie locale et accès à l’emploi pour jeunes et femmes’’ cofinancé par Genève Tiers – Monde ;
  • Projet « Accélération d’entreprises innovantes féminines » financé par Oxfam Québec ;
  • Projet « Prévention de la consommation des stupéfiants et l’abandon scolaire auprès des élèves des collèges et lycées de la ville de Cotonou au Bénin » cofinancé par le Service de Solidarité Internationale via Genève Tiers – Monde ;
  • Projet « Appui au renforcement opérationnel du Cadre de Concertation des OSC du Littoral dans les actions de développement » cofinancé par l’Ambassade France à travers le Fonds d’Appui aux Sociétés Civiles du Sud (FASCS).

Ces différents projets se réfèrent aux domaines d’intervention du CDEL que sont : (i) l’emploi des jeunes pour un total de 2 074 personnes touchées ; (ii) le développement des micros entreprises artisanales et agricoles pour 2 142 personnes touchées.

1. Emploi des jeunes

Ces actions ont été mises en œuvre dans les communes de Cotonou, Abomey-Calavi et Porto-Novo avec la collaboration des structures partenaires (Lycée Technique Commercial de Porto-Novo, le Groupe Entrepreneurial, Africa-Tic Emploi) et l’implication active des bénéficiaires. Les différents projets ont été cofinancés par : Genève Tiers Monde (GeTM). Ainsi, les activités réalisées dans le cadre de l’emploi des jeunes sont entre autres :

  • l’organisation d’un séminaire d’orientation au profit des bacheliers en partenariat avec GAB School Award’S au profit de plus de 100 jeunes.
  • l’organisation de 2 ateliers sur les réalités, enjeux et défis du marché de l’emploi au profit de plus de 150 élèves et étudiants à Porto Novo et Abomey-Calavi
  • Plus de 200 étudiants de l’UCAO ont été formés que les techniques de recherche d’emploi notamment sur : la rédaction du CV, la rédaction de la lettre d’embauche, l’entretien, d’embauche
  • l’appui à la formation complémentaire en initiation en Informatique des jeunes déscolarisés et étudiants (50) en fin de formation du Lycée Technique Commercial de Porto-Novo et d’Abomey-Calavi ;
  • l’Appui-conseil et orientation individuelle des jeunes étudiants dans la rédaction des documents de recherche d’emploi : Curriculum Vitae, lettre de motivation ; identification de projet professionnel, élaboration de plans d’action ;
  • la remobilisation et la formation de 148 élèves (53 filles et 97 garçons) entre 14 et 20 ans dans 4 collèges de la vile de Cotonou ;
  • la mise en place et la formation de 4 clubs de sensibilisation dans 4 collèges de la ville de Cotonou ;
  • la formation de Vingt-trois (23) responsables d’établissement, 65 enseignants-relais et deux (02) représentants du bureau des parents d’élèves (72 hommes et 18 femmes) ;

2. Développement des micros entreprises artisanales et agricoles.

Quant au développement des micros entreprises artisanales et agricoles, entre autres actions menées on peut citer :

  • la mise en place de 2 nouveaux GMEC à Ifangni et Cotonou ;
  • 262 micros entrepreneurs renforcés sur diverses thématiques relatives au développement de leur entreprise ;
  • 22 missions de suivi réalisées auprès des entrepreneurs individuels ;
  • 13 promoteurs accompagnés dans la finalisation de leurs plans d’affaires ;
  • le soutien financier pour le développement de micros entreprises des membres ;
  • l’appui en équipements et en fonds de roulement à l’association des coiffeuses et coiffeurs d’Atrokpocodji pour le développement de leurs entreprises
  • l’appui en équipements à 24 membres des groupements socio professionnels : photographes de Cotonou (appareils photo numériques NIKON D40, NIKON D40X, D60, D90, Imprimantes 4X4, Objectif D80, Projecteur, Appareil PP Express, appareils photo numériques NIKON D90, Caméra DCR, Flash numérique, SONY HD 2500, SONY HD 1500.) et couturiers et brodeurs d’Avrankou (machines à coudre, machine à surfiler , machine TC Bourdon) ;
  • l’appui en ordinateurs à 4 membres du groupe des entrepreneurs des agro cosmétiques de Cotonou ;
  • l’appui en équipements (brouettes, bassines, marmites et autres ustensiles, moulin et presse) à 33 groupements de femmes de la Commune de Dogbo ;
  • l’appui financier à 5 Groupements Mutualistes d’Epargne et de Crédits (GMEC) des groupements des Couturiers, Coiffeuses, photographes pour renforcer ses ressources ;
  • l’appui en fonds de roulements à 71 membres des associations Coiffeuses d’Atrokpocodji et d’Avrankou, Photographes Dogan et des Couturiers brodeurs d’Avrankou :
  • l’insertion dans le dispositif FNPEEJ de 14 plans d’affaires des promoteurs accompagnés pour recherche de financement.

DEVELOPPEMENT ORGANISATIONNEL

Pour améliorer ses performances et sa visibilité afin de mieux accompagner sa cible, le CDEL a mené des actions de renforcement de son institution et des capacités de son personnel au titre desquels on peut citer :

  • La participation du CDEL aux 2 sessions ordinaires de l’AIDR ;
  • La diffusion des informations relatives aux activités menées par le CDEL sur le site web, la page Facebook, dans la presse écrite et sur les chaînes de télévision ;
  • La participation aux ateliers de revue organisée par le FNPEEJ et au salon organisé par Agri Pro Focus. Le renforcement de plusieurs membres du personnel sur les thèmes suivants :
  • L’archivage physique et numérique dans une entreprise suivie par la CSERP et la Secrétaire-Caissière ;
  • Les rôles des conseillers en entrepreneuriat organisé par OXFAM dans le cadre de la mise en œuvre du Projet « accélération d’entreprise innovante féminine » suivi par 6 membres du personnel ;
  • La Gestion axée sur les résultats de développement (GRD) suivie par 3 membres du personnel ;
  • Le fundrising suivie par 2 membres du personnel ;
  • Le Suivi, Evaluation, Redevabilité et Apprentissage avec la participation de 5 membres du personnel
  • Social Business Scorcard suivie par le Chargé de Programme ;
  • Initiation aux réseaux sociaux suivie par 3 membres du personnel. Ces différentes activités ont couté au total 56.256.883FCFA. Ce montant a été cofinancé par le CDEL et ses partenaires ci-après : GeTM, OXFAM Québec au Bénin, Fonds d’Appui aux Sociétés Civiles du Sud (FASCS), Service de Solidarité International (SSI) de la République et CANTON DE GENEVE.

PERSPECTIVES

En termes de perspectives, l’année 2017 sera consacrée à : poursuivre les projets en cours ;

  • l’identification d’au moins 1 nouveau partenaire stratégique ;
  • la finalisation des projets en cours de rédaction et la recherche de financement pour leur mise en œuvre ;
  • la mobilisation de ressources pour la mise en œuvre du projet « Maison de l’entrepreneur ».

Documents joints

Le management des connaissances au service du développement